Le traitement ciblé

L’ibrutinib (IMBRUVICA™)

L’ibrutinib (IMBRUVICA®) sert au traitement initial des personnes atteintes de la leucémie lymphoïde chronique (LLC), compris celles qui présentent une délétion du gène TP53 (délétion de 17p). L’ibrutinib est également utilisé pour traiter les personnes qui ont déjà reçu au moins un traitement, y compris celles qui présentent une délétion du gène TP53 (délétion de 17p).

L’ibrutinib bloque une protéine précise du corps qui aide les cellules cancéreuses à vivre et à grossir. Cette protéine est appelée la tyrosine kinase de Bruton. En bloquant cette protéine, l’ibrutinib peut aider à tuer les cellules cancéreuses et à réduire leur nombre, et ainsi ralentir la propagation du cancer.

Voici quelques-uns des effets secondaires possibles :

  • Diarrhée
  • Augmentation du nombre de globules blancs
  • Saignements, ecchymoses
  • Des complications hémorragiques graves ont été signalées
  • Infections virales, bactériennes ou fongiques
  • Diminution du nombre de globules rouges
  • Douleurs aux muscles ou aux articulations
  • Maux de tête, étourdissements, faiblesse
  • Rythme cardiaque irrégulier

 

L’idelalisib (ZYDELIG™)

L’idelalisib (ZYDELIG™) est utilisé en association avec le rituximab pour le traitement de la LLC récidivante. Il bloque une protéine précise du corps appelée Pi3K. Il nuit à la croissance des globules blancs cancéreux et entraîne leur mort.

Voici quelques-uns des effets secondaires possibles :

  • Lésion du foie
  • Diarrhées ou colites graves pouvant entraîner la mort
  • Troubles pulmonaires graves pouvant entraîner la mort
  • Résultats de tests sanguins anormaux
  • Diarrhée, nausées, vomissements
  • Congestion nasale, rhumes, infection des sinus, bronchite, toux
  • Réactions cutanées telles que des éruptions accompagnées de démangeaisons, des rougeurs de la peau, des cloques, une desquamation

Vénétoclax (VENCLEXTAMC)

Le vénétoclax (VENCLEXTAMC) est utilisé dans le traitement des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) qui ont déjà reçu un traitement pour leur cancer. Ce médicament agit en bloquant la protéine « BCL-2 » dans l’organisme. Cette protéine aide les cellules cancéreuses à survivre. L’inhibition de cette protéine tuer les cellules cancéreuses et à réduire leur nombre.

Les effets secondaires peuvent comprendre :

  • Diarrhée
  • Nausées
  • Vomissements
  • Maux de tête
  • Sensation de fatigue
  • Faible nombre de globules rouges ou de globules blancs
  • Pneumonie ou infection des voies respiratoires supérieures
  • Syndrome de lyse tumorale (SLT)